Le naufrage

 

Aïvazovsky (1817-1900)
www.armenie-mon-amie.com

La barque de Marius hier a fait naufrage.
Il était seul à bord. On lui avait bien dit
Que dans le ciel plombé allait naître un orage,
Mais il voulait pêcher, on était vendredi.

Comme le dieu des mers n’était pas trop furieux,
S’il l’a bien avalé une seconde ou deux,
Il l’a trouvé trop gras pour le bien digérer,
Et sur la plage proche l’a vite recraché.

Son pointu (1) est perdu, mais Marius qui le pleure
Sait apprécier sa chance, et tout à son bonheur
S’en va offrir à l’eau une gerbe de fleurs …
Quand un espar flottant lui arrache le coeur.

(1) Barque de pêche traditionnelle à Marseille

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Marseille, Méditerranée. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire