Marais camarguais

Poème illustré par :

Alphonse Kraemer

Ca cancane dans le marais :
Brouhaha joyeux et bruyant
D’une colonie de flamants
Qui sondent la boue orangée

Pour faire la chasse aux crevettes.
A l’horizon, les ombres noires
De grands taureaux. Le ciel ivoire
Y découpe leur silhouette

Musculeuse et toute puissante.
Un cheval cabré fait jaillir
Des étincelles de saphir
De la gadoue malodorante.

Tout coasse, cliquète, bruit
De cris d’oiseaux, de meuglements,
D’appels et de hennissements.
Le palus bouillonne de vie.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Méditerranée. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire