Le fol automne

 

Vous savez quoi ? L’automne est fou !
S’il se satisfaisait des roux
De sa palette de couleurs,
Tout serait parfait et sans heurts !

Mais non !

En Provence, depuis septembre,
Et bien qu’on soit presqu’en novembre,
Il se prend pour un gai printemps
Tout titillé par le beau temps.

Un cerisier est même en fleurs
Au fond du verger aux couleurs
Tendres et fraîches comme avril !
Des tons délicats, infantiles,

Du bleu layette au creux du ciel,
Des nuances roses et miel :
Un nuancier  peu automnal
Aux teintes mièvres et trop pâles.

L’automne est fou, c’est évident,
Qui se prend pour un gai printemps !
Pourvu que l’hiver qui le suit
Ne disjoncte pas lui aussi…

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Automne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire