Le coeur brisé

Le poids du coeur

Mon coeur est plein de larmes : un poète l’a dit !
Il s’était requinqué d’une douce espérance
Qui le régénérait… Mais la désespérance
Ressurgie de nouveau vient de frapper à l’huis.

Il est si chahuté qu’il pourrait déborder !
Implacable, la vie le frappe et le secoue,
Faisant ré-affleurer l’épais dépôt de boue,
Mal et peines mêlés, qu’il avait décanté.

Ne le secouez pas car il peut se briser
D’un trop plein de chagrin et de trop d’amertume !
Il ne peut escompter qu’une autre fois s’allume
Le moindre espoir pour lui : il est désespéré !

Mon coeur est plein de larmes… Il vient de se briser
Et la vie insouciante en emporte les restes,
Dérisoires déchets d’une bien triste geste !
Il était trop fragile, il était en papier…

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Amours, Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le coeur brisé

  1. Bruni dit :

    C est très beau 🙂

  2. Merci, Eric, mon fidèle ami !

Laisser un commentaire