Le chant de la mer

Poème illustré par un tableau de :

Backsite
www.backsite.com

Une très jeune fille assise au bord de l’eau
Chante la mer, tout près, et son chant est si beau
Que tout s’est arrêté de vivre dans Marseille.
Elle est toute nimbée des rayons du soleil,

Avec de longs cheveux qui flottent dans le vent
Et dont les mèches drues auréolent d’argent
Son tout petit visage à la peau tranparente.
Sa jolie bouche en coeur est couleur amarante,

Mais ses yeux globuleux ont les reflets du sang.
Le monde entier l’écoute. Et le soleil couchant
Met des écailles d’or sur sa queue de poisson.
Ses trilles singuliers vous donnent des frissons.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Contes, Marseille, Méditerranée. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire