Un homme très bizarre…

Il y a cinquante ans, par hasard, à Marseille,
Naquit un enfant vert. Le plus joli bébé
Qu’on y ait jamais vu, mais qui – quelle merveille !
Avait une couleur… insolite ! Epaté,

L’accoucheur resta coi : comment un tel prodige
S’était-il donc produit ? Quel incroyable hasard
En était la raison. ? Emus jusqu’au vertige,
Les parents stupéfaits ne savaient quelle part

Ils devaient imputer à leur propre famille.
Quel gène avait foiré  ? Leur curieux rejeton
Allait-il engendrer une énorme bisbille
Entre les deux lignées ? Et aurait-on raison

D’aimer ce pitchounet à la peau émeraude
Comme un bébé normal ? Eh bien, c’est ce qu’on fit :
Ce bizarre enfançon qui semblait en maraude
Sur notre vieille Terre, on le trouva joli

Et il devint bientôt une star sur le Port.
Ses grand yeux vert sapin émouvaient les passants
Quand il déambulait, craquant, dans sa poussette.
Un bébé vert amande avec des cheveux blancs !

Marseille l’adopta, tout comme à l’ordinaire,
Car la ville a toujours intégré les migrants.
Sauf quelques vieux ronchons que l’extraordinaire
Bébé importunait car trop extravagant…

Bien plus tard, il devint le maire de la ville :
Tous avaient oublié son aspect singulier !
Et Marseille était fier d’avoir un tel édile,
Un écolo tout vert que Paris lui enviait…

A propos Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Amours, Contes, La Provence au coeur, Les gens, Marseille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.