L’automne en feu

 

L’allée Saint Roch a explosé
En flammes pourpres et orange.
Ce lieu, si banal qu’en été
Nul ne le remarque, dérange
Par ses couleurs exagérées.

Les feuilles sont couleur de sang
Comme des torches tout en feu,
Et le spectacle incandescent
Subsiste même quand il pleut,
Malgré les rafales du vent.

Mais voici que le jour s’éteint,
La nuit grise vient s’installer.
Tout va redevenir serein
Car l’incendie est terminé
Jusqu’à l’aube demain matin.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Automne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire