Lassitude

 

Poème illustré par un tableau de :

Henri Guey
www.henri.guey.free.fr

Oh,  mon Dieu ! comme on en a marre
Du froid, du gel et de la neige,
Des petits glaçons sur la mare,
Des couleurs : du marron au beige !

On n’a jamais vu par ici
Un hiver aussi rigoureux.
Où est la douceur du Midi,
La violence de son ciel bleu ?

Et pourvu que ce con d’hiver
N’apprécie pas notre insouciance !
Car de quoi donc aurions-nous l’air
S’il préférait vivre en Provence ?

On en a assez, plus qu’assez
De ce rustaud rude et sans fin !
Et que faire pour le bouter
Hors de chez nous, ce grand crétin ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Hiver. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.