L’apéro

 

Poème illustré par un tableau de :

Patricia Jean
http://www.pgilles.blog4forever.com

C’est l’heure ludique entre toutes,
Il fait tiède comme il se doit.
Juin est enfin là, et sans doute
N’aurons-nous plus jamais si froid !

On est si bien sur la terrasse
Dans les premiers jours de l’été
Qui y déploie déjà ses grâces
Avec des senteurs de bouquet.

Ah ! Voici nos amis qui sonnent,
Apportant kemia et olives.
Bientôt tout le jardin résonne
De cris et d’un rire en dérive

Jusqu’à la maison des voisins
S’en venant vite à la rescousse.
Un pastis ou un peu de vin ?
On n’est pas bien loin de Valmousse,

Les glaçons nagent dans l’eau fraîche,
Les biscuits sont vraiment salés
Et la saveur un peu trop rèche
Du Bandol est presque ratée.

Mais on est bien, peu nous importe !
On boit, on rit, et les cigales
Juste sorties de leur peau morte
Font de la soirée un régal.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Le début de l'été. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire