L’aïoli

 

Poème illustré par un tableau de :

Tony Wahlander
www.artony.eu

Les Anciens se sont assemblés
Car c’est le Jour de l’Aïoli.
On dit Seniors, ça, je le sais !
Mais « Anciens », c’est bien plus joli.

Les légumes sont frais cueillis,
Les oeufs durs fort bien écalés ;
Les limaçouns ont bien bouilli,
La morue est juste pochée.

Mais l’aïoli, ah ! Son aspect …
Un délice, sublime union :
Huile d’olive et ail pressé
Brassés, tournés en communion.

Une Provençale appliquée,
Experte, a fait monter la sauce.
On sent l’odeur jusqu’au Pontet …
Un peu plus tard chacun se gausse

D’avoir une haleine empestée.
Mais on n’en a trop rien à faire
Puisqu’un bon aïoli c’est fait
Pour  rire en choeur de ses misères.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.