L’aïoli

 

Poème illustré par un tableau de :

Tony Wahlander
www.artony.eu

Les Anciens se sont assemblés
Car c’est le Jour de l’Aïoli.
On dit Seniors, ça, je le sais !
Mais « Anciens », c’est bien plus joli.

Les légumes sont frais cueillis,
Les oeufs durs fort bien écalés ;
Les limaçouns ont bien bouilli,
La morue est juste pochée.

Mais l’aïoli, ah ! Son aspect …
Un délice, sublime union :
Huile d’olive et ail pressé
Brassés, tournés en communion.

Une Provençale appliquée,
Experte, a fait monter la sauce.
On sent l’odeur jusqu’au Pontet …
Un peu plus tard chacun se gausse

D’avoir une haleine empestée.
Mais on n’en a trop rien à faire
Puisqu’un bon aïoli c’est fait
Pour  rire en choeur de ses misères.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire