La soupe au pistou

 

C’est si goûteux, un bon pistou*
Qu’on en salive tant et plus.
Il embaume toutes les rues
De l’Oustalet jusqu’au Coussou.

Il sent l’ail et le basilic ;
Les légumes dans le poêlon
Parfument si bien le bouillon
Qu’on en devient presque lyrique :

Des haricots blancs, rouges, verts,
Des tomates et des courgettes,
Tout ça vous met le bec en fête,
Comme le pistou odorant

Qu’on ajoute au brouet magique !
L’huile jaune et l’ail en purée
Ont été bien ratatouillés
Sur des feuilles de basilic.

C’est délicieux, un bon pistou
Mangé du côté de Marseille !
En bouche c’est une merveille,
Nanan à la fois fort et doux.

Mais voici que je me repens :
J’ai oublié le parmesan …

* poème-recette…

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison, Marseille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.