La soupe au pistou

 

C’est si goûteux, un bon pistou*
Qu’on en salive tant et plus.
Il embaume toutes les rues
De l’Oustalet jusqu’au Coussou.

Il sent l’ail et le basilic ;
Les légumes dans le poêlon
Parfument si bien le bouillon
Qu’on en devient presque lyrique :

Des haricots blancs, rouges, verts,
Des tomates et des courgettes,
Tout ça vous met le bec en fête,
Comme le pistou odorant

Qu’on ajoute au brouet magique !
L’huile jaune et l’ail en purée
Ont été bien ratatouillés
Sur des feuilles de basilic.

C’est délicieux, un bon pistou
Mangé du côté de Marseille !
En bouche c’est une merveille,
Nanan à la fois fort et doux.

Mais voici que je me repens :
J’ai oublié le parmesan …

* poème-recette…

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison, Marseille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire