La re-coupe

Poème illustré par un tableau de :

Orazi
www.painter-in-paris.com

Après les succès de l’année dernière,
En voici un autre, et c’est l’enthousiasme !
Rien de tel, vraiment, pour chasser les miasmes
Qui polluent parfois notre Canebière…

Oui ! merci, les gars, de nous redonner
Un pareil bonheur ! Notre foot est roi !
On ne peut donc que vous féliciter
Et nous esbaudir encor une fois.

C’était la folie sur notre Vieux Port,
Presque l’hystérie ! On a tant hurlé
Qu’on en a parfois craint de s’en étrangler…
Vous la méritez, cette coupe d’or !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Marseille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.