La re-coupe

Poème illustré par un tableau de :

Orazi
www.painter-in-paris.com

Après les succès de l’année dernière,
En voici un autre, et c’est l’enthousiasme !
Rien de tel, vraiment, pour chasser les miasmes
Qui polluent parfois notre Canebière…

Oui ! merci, les gars, de nous redonner
Un pareil bonheur ! Notre foot est roi !
On ne peut donc que vous féliciter
Et nous esbaudir encor une fois.

C’était la folie sur notre Vieux Port,
Presque l’hystérie ! On a tant hurlé
Qu’on en a parfois craint de s’en étrangler…
Vous la méritez, cette coupe d’or !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits « classiques », pratiquement tous voués à la Provence.

Ce contenu a été publié dans Marseille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire