La neige sur la plage

Plage enneigée

La Méditerranée effleure sur la plage
La neige accumulée depuis mercredi soir.
C’est bizarre, ce blanc ! On dirait un mirage
Envoyé par un Nord glacé et goguenard !

Les vagues d’eau turquoise et bleue semblent palper
Cette étrange matière aussi fade que molle ;
Et la mer timorée recule embarrassée
Dès qu’elle lèche enfin ce froid sorbet qui colle

Aux galets recouverts d’un rond bonnet d’argent.
C’est étrange, la neige, aux confins du Midi !
Aucune trace encor sur le renflement blanc
Qui donne aux rochers noirs un aspect rebondi :

Personne n’est sorti. Il fait vraiment trop froid
Pour tous ces Provençaux contemplant ébahis
De leur fenêtre close, et avec grand émoi,
La neige sur la plage… et la neige à Carry !

D’heure en heure épaissi par les flocons qui dansent,
Le velours sur le sable, encor immaculé,
Se transforme en duvet. Et il paraît si dense
Que même les oiseaux n’osent pas s’y poser.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Cités provençales, Hiver, Méditerranée. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire