La jeune fille

 

Poème illustré par :

Zofia Rodwadovski
www.touchofart.eu 

Couronnée de ciel et de vent,
Une jeune fille se promène
Sur le vieux chemin de Bollène
Bien ameubli par le printemps

Et les ondées du mois d’avril.
Elle a des yeux couleur d’épi,
De longs cheveux comme la pluie,
Une silhouette infantile,

Un port altier, des pas légers
Qui chaloupent comme une danse
Et à mesure qu’elle avance
Tout change le long du sentier :

L’herbe noire devient vermeille,
Des fleurs s’ouvrent à l’infini
Jusqu’à l’horizon qu’incendie
La boule rouge du soleil.

Sur les troncs gris tout décharnés
De minuscules bourgeons verts
Envoient soudain vers la lumière
Des feuilles neuves en giclées.

Mais la jeune fille n’en a cure
Et sans se soucier du miracle,
Sans rencontrer aucun obstacle,
Elle chemine à l’aventure.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Les gens, Printemps. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à La jeune fille

  1. Guillaume dit :

    Cher Amie,

    Seriez-vous en train de lâcher l’alexandrin pour des aventures plus mouvementées ?

  2. Vette dit :

    La poésie vogue sur tous les rivages…
    Vette

Laisser un commentaire