La graine

Sous la terre transie par l’hiver qui finit,
Lovée, bien enfouie, est cachée une graine,
Semence de printemps et petit brin de vie
Qui se hausse, se pousse, s’étire dur et peine

Pour enfin transpercer le sol gris du jardin.
Une graine de quoi ? Une graine de tout !
Est-ce une mauvaise herbe ou un grain de jasmin ?
Et pourquoi mauvaise herbe ? Un simple petit bout

Du printemps tout nouveau qui cherche à reverdir !
La pousse délicate est tellement costaude
Qu’elle va perforer en un simple soupir
Le sol tout asséché par le vent en maraude.

Son petit museau vert va jaillir de la terre,
Un petit bout de tout, un petit grain de rien,
Petit souffle de vie et fétu de mystère
Qui va jaillir du sol non loin de Ventabren.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Printemps. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire