La fête des mères

Ma maman, elle est la plus belle,
Surtout avec sa robe rouge,
Celle qui vole en balancelle
Dès qu’elle fait deux pas et bouge !

A l’école j’ai dessiné
Une colombe pour sa fête :
Superbe ! Je lui ai planté
Au-dessus du bec une aigrette

Comme celle de son chapeau.
Ma maman, elle est bien jolie,
Même si elle part trop tôt
Et rentre tard, presqu’à la nuit.

Je ne la vois pas très souvent :
Une fois tous les quinze jours ?
Maman, elle est faite de vent :
Elle va, elle vient et court

De concert, de fête en gala.
Ce soir vous la verrez peut-être ?
C’est une star de cinéma
Et vous devez  bien la connaître…

Elle a dit qu’elle allait à Cannes !
Et moi je vais rester tout bête
Avec mon dessin comme un âne !
Encor un bide, cette fête…

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Le début de l'été. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire