La couleur des mots

Automne (6)

J’ai trempé mon pinceau dans la couleur des mots
Pour mieux montrer novembre en sa polychromie.
La palette du temps est une alliée, l’amie
De qui peine à conter ces bijoux, ces émaux

Dont se pare en automne une nature folle :
Ocre roux de la terre, or cuivré du soleil
M’offrant à son Couchant des touches de vermeil ;
Campagne bigarrée d’une gaie farandole

De plantes empourprées ; rutilantes couleurs
Du feuillage éclatant dont se parent les arbres ;
Chatoiement mordoré d’un vaste ciel en marbre
Penché sur les jardins et leurs dernières fleurs :

La nature est en feu, et je n’ai pour la peindre
Que ces vers qu’il vous faut entendre avec vos yeux.
Elle m’offre des tons de roux en camaïeu,
Et je dois rechercher pour les pouvoir dépeindre

Les mots pour faire voir à vos fines oreilles
Les couleurs inouïes engendrées par ce temps
Qui précède l’hiver fâcheux qui vous attend.
Des mots hauts en couleur, afin qu’ils ensoleillent

L’automne s’en venant repeindre à la Gauguin
La nature tentant malgré tout d’encor vivre ;
Une nature lasse, expirant, qui s’enivre
De teintes lui donnant l’illusion d’un regain…

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Automne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à La couleur des mots

  1. Lu sur Facebook :
    de Jacques Hermitte
    « Voila ce que j’appelle de la « poésie » et c’est tellement rare »

  2. Lounès Amziane
    Sublime tableau de mots,de paysages et de couleurs

  3. Thevoz Jacqueline
    Ah ! que c’est beau les parfaits alexandrins !

  4. Denis Sandoz :
    L’idée de mêler mots et couleurs, excellente…

  5. Patricia Forget
    La couleur des mots et les mots des couleurs … Deux expressions émotionnelles qui vibrent à l’unisson …

  6. Suzanne Baudin a ecrit :
     » juste un petit mot pour vous dire qu internet me permet de vous lire, et que je vous trouve EPOUSTOUFLANTE. des milliers de bravo !!! »

  7. Lu sur Facebook

    de Noureddine Fekih

    « Cette nature que vous offrez à nos regards peinte par ce pinceau du poète est d’une magnificence féerique que l’imaginaire ne pensait pas recevoir. »

Laisser un commentaire