Je poème…

Poème illustré par un tableau de :

Simon Vouet
(1590-1649)

Je poème la nuit, je poème le jour…
Tout à coup c’est un mot qui vient me titiller
Ou un vers incongru qui se met à chanter
Dans ma tête, tout seul. Un vers vraiment trop court

Pour construire et créer, rimer, imaginer…
Mais lentement le reste arrive à la rescousse
Et tout se met en place. Et c’est ainsi qu’en douce,
La muse Calliopé accepte de m’aider !

Des phrases et des mots, comme les éléments
D’un bijou : un collier qui peu à peu prend forme,
Qu’elle va assembler ; et la matière informe
Se transforme aisément au rythme de son chant !

J’écoute ses conseils avec une passion
Que nul  ne fit jamais naître en mon coeur blasé ;
Car j’aime à la folie la belle Calliopé
Qu’on nomme quelquefois aussi Inspiration

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.