Incognito

 Poème illustré par :

Christophe Bogdan
www.kbogdan.fr.st

Dans la rue un vieux musicien
Gît affalé sur le sol gris.
Il fait très froid. Tombent la nuit,
Et de la brume, et du crachin.

Devant lui défilent des gens,
Tous trop pressés. Pas un regard
Pour le lamentable mendiant
Tout frissonnant dans le brouillard

Et qui grattouille une guitare
En espérant de la pitié.
Mais  ses notes ont beau vibrer
Dans l’air glacé, il est trop tard,

Pas un soupir sur sa misère !
Alors le Vieux en estafette
Se met à penser très amer
Qu’il ne viendra pas pour les Fêtes.

Car l’antique et sacré bonhomme
En vrac sur le goudron tout noir
A  vraiment eu un peu d’espoir :
Il a voulu tester les Hommes !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Contes, Hiver, Les gens. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire