Géométrie

 

 Poème illustré par un tableau de :

Eric Bruni
www.liensutiles.org/ebruni.htm

L’ombre des pins est noire, la neige toute blanche :
Ce matin la nature est très géométrique
Et rayurée de traits par la lumière oblique.
Pas de lignes courbées ni un seul fût qui penche.

Le soleil est si blanc qu’on le croirait malade
Et sa lumière a peint des ombres sur le sol,
Des ombres longues, drues, que parfois seul l’envol
D’une pie bicolore fait trembler en cascade.

Les arbres en poteaux montent si verticaux
Qu’ils découpent le ciel en panneaux lumineux ;
Et les rais de soleil vibrant dans tout ce bleu
Rendent plus net encor l’incroyable réseau.

La neige est toute blanche, l’ombre des pins très noire,
La lumière argentée est très froide et très dure
Comme le ciel très haut, si totalement pur
Qu’on en oublie parfois l’imminence du soir.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Hiver. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire