Froid extrême

 

 Poème illustré par :

Carmen Manno
www.foutah.com

Aujourd’hui le froid est extrême.
Enroulé autour de lui-même
Comme une boule de malheur
Et tout lové dans sa douleur,

Un être humain gît sur le sol.
– Un tas répugnant de misère –
Mais quel être peut vivre ainsi
Recroquevillé sur la terre ?

Il est recouvert de guenilles,
On n’y voit que quelques cheveux
Emergeant d’une souquenille
Comme en portaient jadis les gueux.

Mais quel être humain de nos jours
Peut-il vivre en telle détresse,
Sans chaleur, ni même l’amour
D’un bon chien ivre de tendresse ?

Le froid trop vif gèle l’haleine.
L’homme s’est encor resserré
Dans son immonde tas de laine.
                   Seigneur !
Pourquoi l’as-Tu abandonné ?

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Hiver. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire