Froid extrême

 

 Poème illustré par :

Carmen Manno
www.foutah.com

Aujourd’hui le froid est extrême.
Enroulé autour de lui-même
Comme une boule de malheur
Et tout lové dans sa douleur,

Un être humain gît sur le sol.
– Un tas répugnant de misère –
Mais quel être peut vivre ainsi
Recroquevillé sur la terre ?

Il est recouvert de guenilles,
On n’y voit que quelques cheveux
Emergeant d’une souquenille
Comme en portaient jadis les gueux.

Mais quel être humain de nos jours
Peut-il vivre en telle détresse,
Sans chaleur, ni même l’amour
D’un bon chien ivre de tendresse ?

Le froid trop vif gèle l’haleine.
L’homme s’est encor resserré
Dans son immonde tas de laine.
                   Seigneur !
Pourquoi l’as-Tu abandonné ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Hiver. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.