Des ronds dans l’eau

Poème illustré par une aquarelle de :
M.Grenette

Une feuille tombée au fil de la rivière
A coulé doucement. Elle y a fait des ronds,
Des cercles frissonnants qui ont troublé l’eau claire,
L’eau claire et azurée que des ondes marron

Ont fait frémir tout doux sous le ciel de l’automne ;
L’automne qui peignait à grands coups de pinceau
La Nature alanguie de roux, d’ocre et de jaune,
Elavant ses couleurs dans le joli ruisseau.

La brise a fait danser les rides concentriques
Qui semaient le désordre au cœur calme de l’eau ;
Puis les a diluées tout au fond d’une crique
Coiffée par la ramée d’un antique bouleau.

Plus de trouble, plus rien. Le fil de la rivière
A retrouvé sa paix et son cours régulier
Couleur du temps qui passe et couleur de la terre,
Avec au fond de l’eau une feuille noyée.

Y eut-il dans ta vie quelques mésaventures
Qui troublèrent son cours comme des ronds dans l’eau ?
Existence réglée sans aucune aventure,
Insipides années sans rires ni grelots…

Parfois des incidents ont ridé sa surface,
Et puis doucettement tout est redevenu
Monotone, ennuyeux, et sans aucune trace
Qui mette des frissons dans un destin bien nu.

Existence sensée comme cette rivière
Qu’on a rarement vue infléchir son courant…
Mais qu’est donc une vie dénuée de mystère,
Que jamais rien n’émeut, sans rêves aberrants ?

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Automne, Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire