Dernier dîner dehors

Dîner dehors

Il fait si doux ce soir que nous pouvons encore
Dîner dans le jardin tout embaumé d’odeurs,
Ces senteurs exhalées par les roses que dore
Un très pâle soleil dont l’étrange blondeur

Est celle d’un automne un petit peu précoce.
Mais il fait bon ce soir, et la pluie a cessé.
Nous en avons fini avec l’idée atroce
D’avoir perdu l’été ! Foin des tristes pensées,

L’hiver est encor loin ! Posons sur la desserte
Les tout derniers brugnons que j’ai cueillis hier,
Des oeufs durs, du Bandol, quelques olives vertes,
Des tranches du rôti dont il reste un bon tiers…

Ce dîner impromptu fut une vraie merveille…
On est bien, il fait tiède, et le jardin sent bon
La pluie et le soleil. La lumière est vermeille…
Les tout derniers sursauts de l’été moribond

Font vibrer dans nos coeurs un bonheur délectable
Et je vois dans tes yeux s’allumer comme un feu
Qui me suggère que…Viens ! Quittons cette table :
Ce petit vin coquin est un vrai boutefeu !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Amours, Automne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire