Dégringolade

www.arts-reproduction.com

Le ciel bleu paraît gris. C’est la dégringolade !
L’OM est effondré. Une telle cagade
Ne peut vraiment venir que du délaissement
Par le Ciel marseillais de ses propres enfants !

On perd et on reperd : cela n’a plus de fin !
Bonne Mère, pitié ! car le match de demain*
Est primordial pour nous: il faut vraiment gagner !
Ces Niçois de malheur qu’on va escagasser

Vont devoir repartir la queue entre les jambes !
Pas d’autre solution car il faut que reflambent
Notre réputation et notre honneur perdu !
OM, tu dois gagner car nous n’en pouvons plus…

On est là, on attend, on a le coeur qui bat…
Vite, un petit « Ave » pour ces onze beaux gars
Qui ont au bout des pieds tout l’honneur de Marseille !
S’il te plaît, Bonne Mère : il faut qu’ils se réveillent !

* Résultat du match : 1-1 !
« Un bandage sur une hémorragie », dixit Didier Deschamps

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Marseille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.