Illusions

Ne vous figurez pas que dans notre Midi
Le temps est sans accrocs, comme on le croit souvent
Au delà du Lyonnais ! Car quelquefois ici
Le ciel placide et clair peut gonfler sur le champ

Et  accoucher alors d’un prodige effrayant.
Un mistral déchaîné, des murailles de pluie !
Notre Provence est douce, son climat avenant,
Mais il faut se méfier : il est comme la vie

Le plus souvent paisible et dénuée d’à-coups !
Le temps méridional est si bénin et doux
Qu’habituellement l’on n’est pas suspicieux :

Il peut faire un peu gris et parfois même il pleut !
Puis soudain sans  prélude et sans aucun présage,
Tout est anéanti par un énorme orage.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans La Provence au coeur, Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.