Cueillette

Poème illustré par un tableau de :

Denis Gingras
www.dgingras-artist.com

Le ciel bleu est foncé et la forêt si rousse
Qu’on dirait qu’une étoile est tombée sur la terre,
Faisant jaillir des bois des bribes de lumière ;
Le ciel bleu est marine et l’atmosphère est douce.

Et si nous allions tous cueillir des champignons ?
Anne, prends un panier où mettre la cueillette
Car tu t’y connais bien ! Et nous ne risquerons
Rien avec tes conseils. Une belle omelette

Conclura la journée : un plat vraiment goûteux,
Odorant, parfumé par de friands lactaires
Délicieux, bien en chair… Ah ! Nous n’avons plus d’oeufs ?
Nous nous contenterons simplement de les faire

Griller sur des sarments… Oh ! Mon Dieu qu’il fait bon
Sous l’ombre effilochée des grands pins qui ondoient
Agités par le vent ; mais le ciel bleu déploie
Sur la forêt qui bruit un gros nuage rond.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Automne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.