Coup de balai

Coup de mistral

poème illustré par un tableau de :

Martine Boitel
http://www.art-actif.com.sabliste

D’un grand coup de balai, le vent de février
A nettoyé le ciel des taches incongrues
Qu’y avait déposées comme un vrai malotru
L’hiver n’admettant pas qu’il devait s’effacer.

Un bon coup de torchon, et le ciel est si pur
Que l’âme s’y perdrait sans désir de retour :
Le mistral l’a lavé en soufflant nuit et jour,
Purifiant son azur de toute salissure.

De nouveau la Provence est lumineuse et gaie :
Le divin balayeur a bien fait son ouvrage,
Ahanant tant et plus, effaçant les outrages
De la triste saison qui nous avait brisés,

Laissant nos corps fourbus épuisés par l’hiver.
Le printemps pétillant, aidé par le mistral,
Va nous ressusciter, à force de rafales
Vivifiantes et drues de sève et de lumière.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans La Provence au coeur, Printemps. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Coup de balai

  1. Boitel dit :

    Tout d’abord, bravo pour votre poème qui s’accorde parfaitement avec mon tableau « Coup de mistral sur la colline » …

    C’est un plaisir et un honneur pour moi d’illustrer ce joli texte.

    Bon vent à vous …

    Martine

  2. Merci ! Si vous le voulez bien, je ferai encore appel à vous pour illustrer d’autres poèmes ?
    Bien amicalement, et encore bravo pour votre talent
    Vette

Laisser un commentaire