Chien et chatte

 

Elle est légère et délicate,
On l’a trouvée dans le ruisseau.
Comme il a de très hautes pattes,
Sans doute est-il deux fois plus haut

Mais elle le mène en bourrique :
Passant sans vergogne sous lui,
Sa fort longue queue ironique
Caresse son menton surpris

Par tant de toupet et de grâce.
C’est un brave chien très aimable,
Mais quand Mimi vraiment dépasse
Les limites du supportable

Il grogne un peu pour bien montrer
Qu’il est le chef incontesté ;
Et il ose même aboyer
Quand l’autre investit son panier !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Zooland. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire