Chez nous…

Poème illustré par un tableau de :

Jean Navarre
(1914-2000)

www.celiabguedj.com

Oui ! c’est vrai que chez nous l’été est envoûtant,
Le printemps très fantasque, l’automne éclatant
Et l’hiver bien plus doux qu’ailleurs partout en France :
Et si le Valhalla se trouvait en Provence ?

Vous allez m’accuser d’être bien trop partiale,
Juger que mon amour a rendu anormale
Mon énorme indulgence envers notre Midi
Dont je dis constamment que c’est un Paradis !

Et vous n’aurez pas tort ! J’aime tant ce pays
Que je ne pourrais pas habiter loin d’ici !
La Provence a pour moi mille et mille vertus :
Je l’aime infiniment et à coeur que veux-tu

Car son ciel est d’un bleu indécelable ailleurs,
Et sa terre un peu sèche a la senteur des fleurs
Y poussant à foison sous un grand soleil blanc.
C’est l’Eden adulé par des millions d’amants…

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Chez nous. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire