Charleval au carré

Monsieur de Cadenet aimait la symétrie !
Leur accordant terrain, bail emphytéotique,
Il conseilla aux gens d’édifier au pays
Un tout nouveau village, un bourg emblématique

De l’esprit de raison. Tirées comme au cordeau,
Verticales d’aplomb, droites équilibrées,
Plus de rues aux maisons construites en troupeau :
Plan au carré, rigueur, le tout bien aligné !

Comme les gens voulaient être propriétaires,
Ils se dirent d’accord, acceptant le marché
En se dissimulant que leur vrai caractère
Les poussait plutôt tous à l’excentricité.

Va donc, Charlevalois, pour l’ordre obligatoire !
Mais la fronde en Provence est ancrée, atavique,
Et l’on se défoula en érigeant plus tard
Un château délirant… style néo-gothique !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Cités provençales. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire