Champions !

Aujourd’hui il tombe des cordes,
Mais la Provence est en émoi :
De Pélissanne jusqu’à Gordes
On attend tous avec effroi

La victoire ou bien la défaite
De Marseille. Et le Championnat
Est en train de tourner les têtes !
Quand pourra-t-on crier : « Hourrah ! » ?

On n’ose même plus parler
Tant on est anxieux et tendu
Car Auxerre vient de marquer
Un sale et fichu maudit but !

Il faut que Lyon soit le gagnant !
On va prier la Bonne Mère ,
On va la prier tant et tant
Qu’elle exaucera nos prières…

Ca y est : on est les champions !
Est-ce qu’on peut mourir de joie ?
Vive l’OM et vive Lyon
Qui vient de nous offrir la Croix,

La croix des Chefs, la croix d’Honneur
Avant la fin de la saison !
La pluie s’est transformée en fleurs :
N’est-ce pas qu’on est les champions ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Marseille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.