C’est une étrange coccinelle…

Une coccinelle à pois verts
Se balade dans la nature.
Est-ce un des méfaits de l’hiver
Qui a provoqué cette allure

Qu’elle va devoir supporter
Pendant des jours ? Elle est mignonne
Ainsi parée ! Mais la beauté
Doit se prêter à ce qu’ordonne

L’orthodoxie. Il va falloir
Supporter moultes moqueries,
Et, plus que tout, faire valoir
Qu’ainsi elle est vraiment jolie !

Espérons que les pucerons,
Ne reconnaissant point la belle,
Abusés ne se méfieront
De l’insolite coccinelle

Et viendront se jeter tout crus
Dans ses solides mandibules.
Car il faut bien que soient accrus,
Pour l’insecte si ridicule,

Des avantages consolants,
Et ce ne serait que justice.
Quel est ce mot ? C’est désolant
Qu’il entre rarement en lice

Sur la planète où nous vivons,
Qu’on oublie souvent qu’il existe !
Oh, faisons ce que nous pouvons
Pour que ce pauvre bestion résiste

A de répugnants quolibets !
Une anomalie bien jolie,
Pas un animal au rabais !
L’intolérance ? Une folie…

  •  
  •  
  •  

A propos Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Zooland. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.