C’est l’automne…

C’est l’automne, ma mie, la saison morne et douce :
La saison mortifère où la garrigue est rousse,
Où les jardins brunis s’estompent dans la brume,
Où le soleil flétri blêmit comme la lune.

C’est le temps où le temps s’efface peu à peu,
Où tous les souvenirs heureux et malheureux
Deviennent gris et flous, si vieux et incertains
Qu’ils s’estompent au loin comme le vieux chemin

Sous le brouillard voilant l’horizon qui pâlit.
Ce sont des jours plus courts dévorés par la nuit
Et des matins frisquets secoués de frissons.
C’est l’amour qui n’est plus qu’une ombre de passion…

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Automne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire