Caprices

L’Ouest est roux ce soir . Peut-être est-ce un orage ?
Car ce début d’été n’est vraiment pas très sage :
A huit heures lainage, à midi débardeur
Et toutes les saisons, queue leu leu, d’heure en heure !

Juin est très capricieux, nous sommes impatients
De voir le vrai soleil avec un vrai beau temps !
Même un peu de mistral, car lui seul sait laver
Les nuages tachant le ciel déboussolé.

Les caprices de mai ne sont pas étonnants,
C’est la saison des pluies, nous en sommes contents,
Mais bon sang ! Juin se doit d’être un peu plus affable
Car la terrasse attend ses chaises et sa table !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Le début de l'été. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire