Brouillard

 

 Poème illustré par un tableau de :

André Blavier
http://www.andreblavier.be

Du brouillard ! Mais c’est quoi, ce temps ?
Chez nous à Lambesc on l’ignore !
Une fois par an, et encore …
Peut-être une tous les cinq ans !

Je galège ? Venez ici
Vous en rendre compte vous-même !
La Provence y est comme j’aime,
Très claire aussi sous le ciel gris.

L’automne y est doux, lumineux,
Et le ciel est toujours très haut,
Même quand il ne fait plus chaud
Et même parfois quand il pleut !

Pas de brume gommant les murs,
Pas de flou ni de contours vagues,
Pas de soleil qui extravague,
Tout auréolé de bavures !

Tout est net, coupé au couteau,
Et les lignes dans la lumière
Sont marquées, distinctes et claires.
Du brouillard ? Jamais point n’en faut …

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Automne, Chez nous. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire