Brouillard

 

 Poème illustré par un tableau de :

André Blavier
http://www.andreblavier.be

Du brouillard ! Mais c’est quoi, ce temps ?
Chez nous à Lambesc on l’ignore !
Une fois par an, et encore …
Peut-être une tous les cinq ans !

Je galège ? Venez ici
Vous en rendre compte vous-même !
La Provence y est comme j’aime,
Très claire aussi sous le ciel gris.

L’automne y est doux, lumineux,
Et le ciel est toujours très haut,
Même quand il ne fait plus chaud
Et même parfois quand il pleut !

Pas de brume gommant les murs,
Pas de flou ni de contours vagues,
Pas de soleil qui extravague,
Tout auréolé de bavures !

Tout est net, coupé au couteau,
Et les lignes dans la lumière
Sont marquées, distinctes et claires.
Du brouillard ? Jamais point n’en faut …

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Automne, Chez nous. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.