Blocus

 

Sur le chemin montant, des plaques de verglas !
On n’a jamais vu ça dans ce coin de Provence .
C’est le réchauffement ? Oui, mais toute la France
Grelotte au coin du feu ou à tout petits pas

Comme nous à Lambesc. Nous n’osons plus marcher,
Glissons en patinant. Les gens sont à la peine
Dans les rues du village encor très verglacées,
Mais ils doublent pourtant les autos à la traîne.

Les vieux très circonspects comme la Météo
Sont cependant sûrs d’eux : le ciel est un peu beige ?
Il va faire demain un petit peu plus chaud !
Et l’on cherche partout les clés du chasse-neige …

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Hiver. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire