Ballade pour l’automne…

Poème illustré par un tableau de  :

Dante Rossetti
(1828-1882)

Automne de ma mie aux longs cheveux si roux,
Automne mon ami aux effluves si doux
De feuilles et de fleurs allant sur leur déclin,
Automne un peu brumeux dès le petit matin ;

Automne de ma belle au teint fleuri de son,
Automne mon ami roussi comme un brugnon
Ou une belle pêche éclatante et sucrée.
Automne un peu pâli comme son teint de lait ;

Automne de Provence aux tons un peu plus sourds
Que les couleurs d’été brûlant jour après jour ;
Automne à la lumière un peu plus adoucie
Que les flammes flambant dans les yeux de ma mie !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Automne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire