Archives de l’auteur : Vette de Fonclare

A propos Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.

L’oustau fre

Poème illustré par un tableau de : Annie Rivière www.atelierrivière.canalblog.com Le vieux mas est bien frais au creux du vallon gris, Gris de poussière fine et de végétation Brûlée par le soleil. On est même surpris, En entrant dans le … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Chez nous, La Provence au coeur, Le soleil-lion | Laisser un commentaire

L’anchoïade

L’heure de l’apéro, c’est sacré à Marseille, Surtout dès les beaux jours, à l’heure où le soleil Descend sur l’horizon. On s’installe au jardin Avec un bon pastis, pour ne faire plus rien. Ah, mais si ! Tout de même … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Le début de l'été, Marseille | Laisser un commentaire

Le paquebot

Là-bas sur l’horizon glisse un paquebot blanc : Un prodige marin quasiment aussi grand Qu’un énorme building. C’est un phénoménal M’as-tu vu chamarré comme le général D’un pays d’opérette ; une sorte de ville Flottant sur l’eau bonace ; un monstre … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Méditerranée | Laisser un commentaire

L’optimiste

Nous sommes en janvier. Où est passé l’hiver ? Il fait tellement beau qu’il se peut que la terre Ignore cette année qu’existent les gelées, La neige, le verglas : toutes joyeusetés Que la rude saison aime nous concocter ! … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Hiver, Printemps, Zooland | Laisser un commentaire

Le vent fou

Poème illustré par un tableau de : William Turner (1775-1851) Depuis des jours, depuis des nuits, Le vent mugit à la folie ! Ses rafales montent, descendent, En se succédant sur la lande Comme des hordes en furie. Tout ce … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Hiver | Laisser un commentaire

La quatrième fleur

C’est une ville-charme et un peu surannée, Dont l’accent est chantant et dont, toute l’année, On vante la douceur. Mais sa grâce d’antan S’y exprime surtout dès le premier printemps Quand tout y est fleuri partout en abondance : Balcons … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Cités provençales, Printemps | Laisser un commentaire

En patois marseillais…

Poème… un peu coquin, illustré par une oeuvre de : Pierre Rodin (1840-1917) Savez-vous qu’en tous temps les cacous marseillais Se sont enorgueillis de leur virilité ? Qu’ils ont un tas de mots* pour parler de leurs… choses ? On va … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Chez nous, La Provence au coeur, Marseille | Laisser un commentaire

Le berceau

Poème illustré par un tableau de : Berthe Morisot (1841-1895) Dans un coin du salon, un très joli berceau. Ce n’est pas bien sa place, Ariane le concède ; C’est même un peu idiot, mais tant pis ! Elle cède … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Les gens | Laisser un commentaire

Incendie d’automne

Le sous-bois est si roux qu’il a l’air d’être en feu Comme quand il brûla lors d’un terrible été. Mais ce sont les tons vifs des nouvelles ramées Qui flamboient sous la voûte immense du ciel bleu ; Car avant … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Automne | Laisser un commentaire

Frissons d’été

  C’est l’heure fugitive où le soleil descend : Rétractant ses rayons, il n’est plus qu’une boule Enorme et rouge vif sur le ciel. Puis il coule Derrière l’horizon barbouillé de safran. Il est vite avalé ; l’on peut enfin … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Le début de l'été, Le soleil-lion, Méditerranée | Laisser un commentaire

Le coeur d’artichaut

Poème illustré par un dessin de : Raymond Peynet (1908-1999) C’est un coeur d’artichaut, si chaud et si sensible Qu’il se sent tout benêt dès que passe une belle ; Les mélodies d’amour, les tendres ritournelles L’émeuvent malgré lui ; … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Les gens, Printemps | Laisser un commentaire

L’if

C’est un arbre très vieux au fond du cimetière, Qu’on planta vers l’an mil ; sa silhouette sombre Ombrage depuis lors le royaume des ombres Où son tronc torturé dressé vers la lumière Lance vers le ciel bleu son feuillage … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Chez nous, Hiver, La Provence au coeur | Laisser un commentaire

La porte ouverte

www.leonor.unblog.fr Viens ! Entre à la maison car elle est grande ouverte A tous les coeurs en berne et tous les éclopés, A tous ces chiens perdus qui errent sans collier, Que leur maître a jetés par la porte entr’ouverte … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Amours, Chez nous, Questions ? | Laisser un commentaire

Refuge

Si l’on pouvait un jour se nicher dans la poche D’un kangourou géant, l’on pourrait oublier Cette vie embrouillée qui est parfois si moche ! Redevenir petit et pouvoir se cacher Non loin de son gros coeur, pour se laisser … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Questions ?, Zooland | Laisser un commentaire

Le drap de bain

poème illustré par un tableau de : Vera Pagava (1907-1988) Je suis doux et bouclé comme un tendre mouton Et j’aime m’enrouler autour du corps bien rond De ma jolie Emma. Quand elle sent le sel, Juste après la baignade … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Le début de l'été, Le soleil-lion, Méditerranée | Laisser un commentaire