Au fond du jardin…

Au fond du jardin la tortue
A sorti sa tête chenue
D’un gros tas de feuilles rouillées
Où elle s’était enterrée.

Au fond du jardin un pivert
S’est mis à vibrer de colère
En s’apercevant que son trou
Etait squatté par un coucou.

Au fond du jardin une bulle
Où des gouttes tintinnabulent
Oscille et flotte sur l’étang
Comme une nacelle d’argent.

Au fond du jardin trois corolles
Et quelque dix brins d’herbe folle
Sont nés sous le micocoulier :
Le mois de mars est aux aguets

Car il ébauche et il esquisse,
Il gomme, il refait et il glisse
Dans le jardin sa signature :
Le chouchou de dame Nature.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Printemps. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire