Amour

Eros.Bouguereau

Sonnet illustré par un tableau de :

William Bouguereau
(1825-1905)

Parfois fleurit sur Terre un amour impossible,
Sans qu’on sache très bien ce qui l’a fait pousser.
Il jaillit n’importe où, l’on ne peut expliquer
Ce qui a enfanté cet état indicible

Qui vous foudroie soudain ; cette incompréhensible
Emotion qui vous point le coeur à l’étouffer !
Rien pourtant n’aurait dû vous faire succomber
Car c’était impensable et même inadmissible

D’envisager un jour semblable conjecture !
Il jaillit n’importe où, c’est comme une évidence.
Et voici que vous broie une énorme aventure

Dont vous ne pouviez pas envisager l’outrance :
Pris au piège et happé par des milliers d’appeaux…
Eros au doux sourire est un fieffé salaud !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Amours, Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.