Pourquoi donc cet automne ?

Je n’ai envie de rien, pas même de sortir,
Bien que le ciel pastel me convie à le faire.
Mon cœur est en automne. Il n’est aucune affaire
Pouvant m’intéresser ; rien qui puisse amoindrir

Cette mélancolie délitant ma cervelle.
Je n’ai envie de rien, si ce n’est de dormir
Au fin-fond d’un Ailleurs, et de m’anéantir
Dans une absence nue ; car ma tristesse est telle

Que rien de captivant ne peut la travestir.
Pourquoi donc cette année n’aimé-je point l’automne ?
Pourquoi son flamboiement semble-t-il monotone,
Plutôt grège que roux ? Et comment ressentir

Encor des émotions quand ce monde invivable,
Tel qu’il est devenu, n’est qu’un bouillonnement
De malheurs et de deuils ? Cet automne me ment
En offrant ces couleurs tellement remarquables

A mon regard lassé qui ne croit plus en rien,
Pas même en la Beauté. Mon Dieu, faites qu’existe
Un monde différent ;  un monde où ne subsistent,
Peut-être sans Humains, que le Beau et le Bien !

A propos Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Automne, Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.